KADAMA

KADAMA EST UN SYSTÈME D’APPROPRIATION PROGRESSIVE DE LA VILLE CONÇUE POUR LA COMMUNAUTÉ NÉPALAISE DE QUÉBEC

LE MANDAT

Le CHI (Conference on Human Factors in Computing Systems) est l’une des plus importantes conférences internationales en interaction homme-machine. Depuis un peu plus de dix ans, les organisateurs du CHI profitent de l’événement pour lancer un défi de design aux étudiants universitaires. Le thème de cette année était l’appropriation de la technologie par les cultures vivant en marge de la société. Plus spécifiquement, l’objectif était:

“While new groups of users are constantly emerging, quite a few people still stay away from the benefits of technology. We are asking you to design a product, application, technology, or service that enable people who are a new and completely unexplored user group in any country to appropriate things and technologies around them.”

L’OBJECTIF PRINCIPAL DE CET EXERCISE ÉTAIT D’EXPLOITER NOS CAPACITÉS DE PROBLÉMATISATION (IDENTIFICATION ET DÉFINITION DU PROBLÈME), D’ANALYSE ET DE RÉSOLUTION DE PROBLÈME EN DESIGN D’INTERACTION.

LA PROBLÉMATIQUE

Depuis 2009, la ville de Québec a accueilli discrètement plus de 2000 réfugiés politiques népalais. Expulsés de leur pays d’origine, la communauté népalaise établie dans la ville de Québec éprouve de grandes difficultés d’adaptation. Le choc culturel, accentué par la barrière de la langue est un obstacle de taille. En effet, lorsque les réfugiés politiques népalais choisissent le Canada comme pays d’accueil, ils ignorent l’immensité de son territoire et l’endroit exact de leur destination. Ceux qui s’installent au Québec, ne découvrent, qu’une fois arrivés, que la province est francophone. Obligés de s’adapter à un environnement qui leur est inconnu, ils doivent apprendre les bases d’une langue et d’une culture qui leur sont totalement étrangères. Ce défi de taille pose problème dans leur intégration et leur adaptation.

DÉMARCHES / MÉTHODES
recherche
RECHERCHE THÉORIQUE
observation
OBSERVATION TERRAIN
entrevue
RENCONTRES SEMI-DIRIGÉES
carte
TRI DE CARTES
cultural-probe
CULTURAL PROBE
word-concept-picto
WORD-CONCEPT ASSOCIATION
affinity
AFFINITY DIAGRAM
pictoaeout
AEOUT
regroupement-picto
REGROUPEMENT THÉMATIQUE
pie
REPRÉSENTATION DE DONNÉES
persona
PERSONAS
brainstorm
BRAISTORM
ideation
IDÉATION
pictowire
PROTOTYPES BASSES FIDELITÉS
test-utilisateur-picto
TESTS UTILISATEURS
pictoINTERFACE
PROTOTYPES HAUTES FIDELITÉS

VOICI LEUR HISTOIRE

FLECHE
OPPORTUNITÉ DE DESIGN

« En arrivant au Québec, la majorité des adultes développe une sorte d’addiction envers les téléphones intelligents. C’est dommage parce qu’ils ne comprennent pas jusqu’à quelle point ils pourrait s’en servir pour faciliter leur intégration. Ils les utilisent seulement à des fins de divertissement…»

– Béatrice, Doctorante –

LES OBJECTIFS

Regrouper les services offerts par les organismes d’aide aux réfugiés

Faciliter une intégration sur le long terme au rythme de chacun

Communiquer des informations générales et culturelles sur la ville

Permettre à la communauté népalaise d’acquérir une plus grande autonomie

LA SOLUTION

Nous proposons KADAMA, un système qui a pour objectif de diffuser de l’information pertinente pour la communauté népalaise afin de faciliter leur intégration dans la ville de Québec. KADAMA dispose de trois composantes : une borne, une application mobile et une carte imprimée. Celles-ci sont interdépendantes et possèdent chacune leur propre importance dans le système. Les bornes, émettrices de l’information, sont disposées de manière stratégique dans la ville. Elles favorisent la découverte et l’appropriation de la ville par soi-même. L’application permet de recevoir, d’enregistrer et de choisir les informations émises par les bornes. Ainsi, une fois que l’utilisateur dispose de l’application sur son téléphone, il reçoit une information à chaque fois qu’il passe à proximité d’une borne. Dès lors, il lui suffit de décider de la conserver ou non s’il la considère intéressante. La carte permet la visualisation des différents emplacements des bornes KADAMA dans la ville. De plus, elle permet, grâce à la réalité augmentée, à l’utilisateur de visualiser sur son téléphone, en temps réel, les emplacements des informations qu’il a enregistrées. Par exemple, s’il dispose d’une information sur de l’aide pour demander le chômage, il visualisera où se trouve l’organisme qui peut l’aider dans la ville.

borne_icone

LES BORNES

Les informations émises par les bornes peuvent être d’ordre culturelles, présenter des organismes susceptibles d’aider la communauté lors de diverses procédures ou encore donner accès à des informations plus fonctionnelles à la vie de tous les jours. Les informations peuvent être saisies par plusieurs acteurs tels que la ville, les organismes, le gouvernement ou encore le comité de la communauté.

app2_icone

L’APP

L’application permet de recevoir les informations émises par les bornes, les enregistrer et les classer dans des catégories distinctes. Un système de valorisation et d’appréciation de l’information est également présent dans l’application. L’utilisateur peut ainsi signaler si une information lui a été particulièrement utile. Ces données permettent aux utilisateurs de déterminer rapidement si une information est populaire auprès de la communauté.

carte-2_icone

LA CARTE IMPRIMÉE

La carte imprimée est tangible et palpable. Elle permet un rappel visuel des étapes de fonctionnement de Kadama. Nous envisageons que les utilisateurs l’installent dans leur domicile afin qu’il puisse en faire l’usage quotidiennement. Ains, les informations récoltées promptement dans la rue peuvent être lues et analysées tranquillement par l’utilisateur dans son domicile. Notamment en interagissant avec la carte par la réalité augmentée.

REALITE-AUGMENTE_icone

LA RÉALITÉ AUGMENTÉE

La fonction de réalité augmentée permet à l’utilisateur de visualiser les informations qu’il a enregistré dans l’application directement sur la carte. Il lui suffit de cliquer sur le pictogramme “carte” présent sur la page d’accueil de son application et de scanner la carte. Une fois que l’application reconnait la carte, l’utilisateur peut visualiser, en temps réel, l’emplacement des différentes informations qu’il à enregistré dans son téléphone.

kadama22

( Kadama signifie pas à pas en Nepali )

kadama_la-totale
iphone1
iphone2
iphone3_2
iphone4

Afin de facilité la compréhension, l’interface de l’application est simple
et épurée. La navigation entre les catégories se fait à l’aide de pictogrammes
distincts et significatifs qui permettent un repérage visuel rapide. Pour des raisons
pratiques, les utilisateurs ont la possibilité de traduire l’information en Népali
à l’aide d’un pictogramme présent sur chacune des interfaces.

photokadama
worldmap
LA DÉMARCHE
processuskadamaprocessuskadprocssus-kadama2
imagetestuti
processus3testutilisateur2

SOUMIS AU CHI 2015

PROJET FICTIF

KADAMA

Année: 2015
École: Université Laval
Programme: Design d’interaction
Cours: Ergonomie
Durée: 2 mois
Réalisation:
En équipe

Membres:
Sabine Condiescu
Thorgal Creuze
Camille Baillot

STYLE SWITCHER

Accent Color

Side Bars

Header Style

Footer Style

Footer Content